Après-coup de Faudel

Il est très compliqué de s'appeler Faudel. Pas évident de passer par la case 'célébrité' quand on vient de la banlieue. Symbole (malgré lui) de l'intégration réussie, il paie sa jeunesse et sa candeur de 'fruit frais'.

Aujourd'hui qu'il nous revient avec un bel album tourné vers ses origines (Bled Memory), Faudel m'est apparu pendant cette conversation EnSolMajeur sur la défensive, ne s'autorisant plus comme avant un 'lacher de ballons'. Le piou-piou a reçu trop de coups... 

 1   2

0 Comments

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tag HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question vous est posée pour vérifier si vous êtes un humain et non un robot et ainsi prévenir le spam automatique.
Image CAPTCHA
Recopier les caractères de l'image (en respectant les majuscules, minuscules et sans espace).